Dimanche des rameaux et de la Passion du Seigneur

                             Voici que s’ouvre pour le Roi les portes de la ville, les portes de l’église de Trets, les portes de l’église de Notre Dame de Nazareth:

Hosanna ! Béni sois-tu, Seigneur !

 Toujours plus nombreux d’année en année, les fidèles, les paroissiens, les gens de passage étaient au rendez-vous devant l’église de Trets ” Notre Dame de Nazareth ” dès 09h00 le matin, pour recevoir les rameaux avoir une bonne place, et se recueillir intimement pour accueillir Jésus qui entre dans Jérusalem, qui entre dans nos coeurs.

            A 10h30 très précise, comme à son habitude, notre curé le père Michel Pierre débuta la célébration par l’introduction liturgique, la prière et la bénédiction des rameaux,  en Provence de belles branches d’olivier puis la proclamation de l’ Evangile de l’entrée de Jésus dans Jérusalem.    

Après avoir frappé à trois reprises sur les portes de l’église, symbole aujourd’hui de la cité de Jérusalem, celles-ci  s’ouvrirent; le prêtre et le peuple des fidèles entrèrent en procession sous une arche de palmes et de branches d’olivier, agitant leur rameaux tout en chantant de joie: “Hosanna , Hosanna, au plus haut des cieux “.

            La célébration Eucharistique commença, à la fin des lectures du jour, un petit groupe de jeunes et de nouveaux  paroissiens proclamèrent ” La Passion selon Saint Luc ” du changement dans le rituel qui plongea les fidèles dans un profond silence et un grand recueillement. Non moins riche en recherche en pensée et en actualisation fut l’homélie du père Michel Pierre si souvent apprécié dans cet exercice. Le choix des chants et des Psaumes permit que tous puissent participer; l’assemblée fut donc priante et participante, imaginant aussi avec les deux grands bouquets de palmes sur le maître   autel du sculpteur Veyrier une “certaine roximité” avec Jérusalem.

                 Merci à toutes et tous et bonne semaine sainte

                                          EMMANUEL